Résumé au 08 Mars des engagements des candidats

🌱Ci-dessous, petit résumé au 8 mars de l’état des #engagements des candidats 🌿On avance, on avance… ! (Tous les détails sur notre site internet et dans cette page Facebook, candidat par candidat)

🌳 Dès le 23 mars avec les élus : réouvrir tout le dossier #Emerige #EPFIF #ParisHabitat #Mairie avec transparence et concertation… pour créer un eco-quartier modèle au service des riverains et usagers de la rue de Picpus (que tout Paris nous enviera !)🍀

 

Visite LR

🌱#Picpus > ´THE place to be´ pour imaginer l’éco-quartier modèle de demain ! Après Agnès Buzyn la semaine dernière, merci à Rachida Dati d’être venue ce jeudi se faire son opinion🍀

🌳 Anne Hidalgo, Cédric Villani, David Belliard, Danielle Simmonet,… vous êtes les bienvenus sur nos balcons qui ne veulent plus de béton !🌿

 

réunion de la liste « Paris en Commun » conduite par Emmanuel Grégoire

#InfosAdhérents #Municipales2020 au #3Mars

Chères adhérentes, chers adhérents,

🌱Une vingtaine d’entre nous a assisté hier à la réunion de la liste « Paris en Commun » conduite par Emmanuel Grégoire dans le 12eme pour Anne Hidalgo. Le premier sujet abordé par E. Grégoire a été celui du Garage Picpus et du projet EMERIGE, ce qui atteste que ce dossier est d’importance.

📣 Pourtant, pendant près de 8 mois, la majorité municipale actuelle a éludé le sujet malgré les pressions constantes que nous avons exercées sur elle. Ce n’est que depuis peu que Monsieur Grégoire a semblé prendre conscience des risques électoraux que lui faisait prendre son attitude. Aussi a-t-il consenti à nous écouter et, comme nous vous l’avons déjà dit, à répondre dans un premier temps à notre questionnaire (réponse de 7 pages) puis à l’issue de notre rencontre de vendredi dernier à recentrer ses réponses sur les points essentiels que nous avions soulevés (notre post ci dessous sur Facebook)

👍Nous ne pouvons donc que nous féliciter que Monsieur Grégoire ait enfin compris que les citoyens n’étaient pas disposés à être mis devant le fait accompli de mesures technocratiques aveugles et néfastes pour la vie du quartier. C’est pourquoi nous étions désireux de l’entendre réaffirmer publiquement ses engagements et d’écouter ses réponses sur certains points encore à préciser.

Comme de nombreux politiques E. Grégoire sait manier le verbe et contextualiser la gestion d’un dossier à son avantage (talent vanté dès hier soir par les tweets de ses équipes !…) mais nous avons obtenu qu’il se réengage :

à ce que non seulement il ne donne pas, s’il est élu, un avis favorable au permis actuel déposé par EMERIGE, mais surtout à ce que la Maire de Paris (s’il s’agit d’Anne Hidalgo) ne le signe pas.

⚡️à déclarer « le projet actuel nul et non avenu »

🏢 à ne pas fixer au promoteur un nombre minimum de logements sociaux pour le nouveau projet

🗣à ce que les habitants soient associés à l’élaboration du nouveau projet qui devra repartir de zéro

🤷‍♂️Pour le reste, nombre réel de logements, d’immeubles et leur hauteur, bien qu’ayant indiqué sa volonté d’abaisser le tout de manière significative, il n’a pris aucun engagement précis. En ce qui concerne la dépollution et les conditions de la cession du terrain à l’EPFIF par EMERIGE nous n’avons toujours pas de réponse satisfaisante.

 C’est pourquoi nous vous assurons que notre mobilisation reste complète et que nous reviendrons vers vous dès que nous aurons du nouveau.

🆕 Nous avons appris que Madame V. Montandon tiendra une réunion jeudi prochain 5 mars à 19 h à l’école du 56 rue de Picpus. Comme pour celle d’E. Grégoire nous comptons nous y rendre. Pour ceux qui seront disponibles rendez-vous devant la grille du 36 à 18h45.

Très bonne journée et peut-être à jeudi

MF SERU
Présidente de l’association

Réponse E.GREGOIRE

#InfoAdhérents #Municipales2020 au #2Mars
Chères adhérentes, chers adhérents,

Monsieur E. Grégoire (liste Paris en Commun d’Anne Hidalgo) nous a fait parvenir hier soir, comme convenu, ses nouvelles propositions suite à notre réunion avec lui de vendredi dernier. Vous trouverez ce document ci-dessous.

Ses nouveaux engagements ont tenu compte de l’essentiel des demandes que nous avons obtenues lors de cette réunion, mais ils méritent encore quelques précisions que nous avions soulignées en séance sur les points suivants :

🌱 l’actuel projet doit être considéré comme nul et non avenu

☘️ il sera indiqué au promoteur que le nombre de logements dans le nouveau projet doit être significativement inférieur à 290 (pour rendre possible la réelle dédensification de la parcelle avec immeubles moins nombreux et moins hauts ainsi que sa végétalisation).

Nous assisterons bien sûr à la réunion de ce soir pour écouter l’annonce publique que Monsieur E.Grégoire doit faire au sujet de ce projet et l’interrogerons sur les deux points précédemment cités. Comme nous vous l’avons déjà dit nous resterons bien sûr vigilants après les élections pour que Monsieur E.Grégoire tienne ses engagements, comme nous le ferons avec tous les autres candidats.

🌳 Vous avez peut-être vu que Madame A.Buzyn, suite à sa venue en nos murs de jeudi dernier, a parlé hier à 18 heures sur BFM TV du garage Renault et de la densification de la parcelle, ainsi que de ses engagements positifs pour nous concernant le projet. Vous pouvez retrouver son interview grâce au lien suivant ou à l’ extrait que nous avons placé sur notre page Facebook.
https://www.bfmtv.com/…/agnes-buzyn-paris-est-en-depot-de-b…

🌿 Nous attendons bien sûr la venue des autres candidats et sommes preneurs de toute déclaration publique de leur part dans les médias allant dans ce sens!

A ce soir pour ceux qui le peuvent car, même si notre lutte nous a déjà permis d’obtenir des engagements significatifs de la part des candidats, il ne faut pas baisser la garde car tout reste encore à faire pour que les actes suivent.

MF SERU
Présidente de l’Association

Visite LREM

Merci à Agnès BUZYN, Sandrine MAZETIER et Laetitia AVIA de La République En Marche d’etre venues vous intéresser aux problématiques posées par le projet #Emerige à #Picpus – Tous les autres candidats sont bienvenus pour se faire leur opinion sur ce projet de bétonisation et densification.

 

Réponse au questionnaire

🌿 Nous avons envoyé le 4 février dernier à tous les candidats aux élections municipales un questionnaire très précis en 6 points concernant l’avenir du garage Renault et demandions qu’il nous revienne renseigné au plus tard pour le 15 février.

Voici la liste des réponses écrites apportées à ce jour :

🌱 La France Insoumise (P. Simmonet/ Clémént Bony) nous a renvoyé le questionnaire renseigné :

PJ 1 Réponse Fance insoumise 10 fév 20

 

🍃 voici la réponse du parti Les Républicains (R. Dati/ V. Montandon)  :

PJ1 Réponse L R V Montandon 20 fév

 

 

 

 

 

 

 

☘️ Voici la réponse de Le Nouveau Paris (C. Villani/ P. Rebourg) :

Réponse C. Villani Rebourg 23 fév

 

🌳voici la réponse de la liste « EUROPE ECOLOGIE LES VERTS »(D. Béliard/ E. Pierre-Marie) à notre questionnaire adressé aux candidats des municipales.

Réponse E. Pierre-marie D. Béliard EELV 24 fév

 

 

 

 

 

 

🌳  Voici la réponse de La République en Marche (A. Buzyn/ S. Mazetier),

PJ3 Réponse Paris Ensemble S Mazetier 21 fév

 

 

 

 

 

 

🍄 Voici la réponse de  Paris en Commun (A. Hidalgo/ E. Grégoire) :

Réponse Paris en C E. Grégoire 24 fév

 

 

🌳En ce qui concerne Parisiennes-Parisiens (P. Gantzer/ V. Garreau), ils ont seulement échangé positivement avec nous lors de nos rencontres et nous ont fait part oralement de leur appui mais ils n’ont pas encore renvoyé le questionnaire que nous attendons.

Croyez, chères adhérentes, chers adhérents, à notre entier dévouement pour continuer de faire avancer jusqu’au bout cette cause qui nous tient à coeur.

MF SERU
Présidente de l’association

Municipales 2020

Afin de clarifier les positions des candidats à l’élection municipale des 15 et 22 mars 2020 auprès de nos membres, nous avons sollicité ce jour l’ensemble des listes déclarées via un questionnaire.

Nous les invitons donc à nous faire part pour le 15 février prochain de leurs engagements de possibles futurs élus quant :
🌿 à la demande de permis de construire déposée par Emerige le 27 juin 2019,
🌳 à l’évolution souhaitée du Plan Local d’Urbanisme,
☘️ à leurs possibles projets alternatifs au projet Emerige (forêt urbaine, éco-quartier…),
🌱 aux modalités d’une concertation avec les riverains,
🍄 aux études préalables à digilenter (pollution des sols, santé, effets îlots de chaleur…) avant toute signature de permis de construire,
🌲 aux éclaircissements souhaités sur la fixation du prix payé en 2018 (82,4 millions/hectare !) par la puissance publique (EPFIF) pour le montage de l’opération avec Emerige

Nous reviendrons vers tous les adhérents de notre association dès le 17 février avec les réponses des candidats.

Voeux Hidalgo PARIS 2020

Notre Maire de Paris désormais candidate aux prochaines municipales ne parle dans ses voeux et media que d’écologie, de lutte contre le réchauffement climatique et de verdissement de Paris ! A #Picpus, on nous promet du vert mais on prévoit de nous couler du béton… ! N’est ce pas là le propre du double langage ?

 

Conseil de Paris 11 décembre 2019

Le vœu proposé le 11 décembre par le Groupe Écologiste (GEP) au Conseil de Paris (voir https://elus-paris.eelv.fr/2019/12/11/voeu-relatif-aux-operations-damenagement-despaces-en-reconversion-notamment-des-projets-des-messageries-friche-ferroviaire-gare-de-lyon-de-lancien-garage-de-picpus-de-ne) a été rejeté au profit du vœu de l’Exécutif qui reprend néanmoins des éléments intéressants qui l’obligent désormais pleinement (diagnostic sur l’effet d’îlot de chaleur + évaluation d’impact sur la santé + riverains étroitement concertés et impliqués tout au long de la vie du projet).

Nous comprenons que ces deux études doivent être désormais incluses dans toutes demandes de permis de construire, et non pas en aval d’une possible délivrance (tel n’est pas le cas aujourd’hui de la demande de permis de construire déjà déposée pour le projet #Emerige…) Cette nouvelle version adoptée par le Conseil de Paris exclut toutefois l’idée d’un moratoire proposé dans le vœux initial d’EELV (« cette histoire n’a pas de sens » dixit Jean-Louis Missika) pour « l’ensemble des projets urbains de grande ampleur qui vont à l’encontre d’une ville résiliente et en accord avec le plan climat et les objectifs de la Cop21 ».

Cependant et en toute logique, l’Exécutif doit désormais suspendre toute décision relative à la demande de permis #Emerige aux résultats de 2 études et l’ouverture d’une concertation avec les riverains, non pas sur la phase finale bien avancée sans concertation du projet #Emerige mais au tout début d’un nouveau projet à mûrir sur cet espace du garage Renault.

Un entretien aussi décevant que prévisible avec E. Grégoire

Suite à notre rencontre improvisée sur le trottoir de mardi dernier, M. Emmanuel Grégoire nous a accordé un rendez-vous qui a eu lieu hier après-midi dans un café de la place de La Nation. Y assistaient Mme Mirovitch, M. Gasturi et moi-même.

D’entrée de jeu,  M. Grégoire s’est attaché à nous faire remarquer que nous nous positionnons en tant qu’opposants politiques puisque nous avions manifesté le 17 novembre dernier en compagnie de partis qui représentent d’autres listes que la sienne aux municipales. Il a ainsi montré  qu’il n’avait pas compris que des citoyens aux opinions politiques très diverses puissent se retrouver et se battre pour éviter la réalisation d’un projet néfaste pour l’environnement des habitants d’un quartier de sa circonscription.

Par la suite, l’entretien a été aussi décevant que prévisible, mais il a eu le mérite de révéler  un certain nombre de contradictions dans la position du candidat au siège de Maire du 12ème arrondissement.

1) E. Grégoire nous a indiqué dès le départ qu’il était favorable à ce projet.
Pourtant il a reconnu que ses  fonctions d’adjoint d’Anne Hidalgo chargé du budget à la mairie de Paris ne l’avaient pas amené à connaître pour l’instant le projet EMERIGE dont il a d’ailleurs semblé  découvrir le plan lorsque nous le lui avons montré,  ainsi que l’environnement déjà bâti du projet.
En défendant a priori un projet qu’il ne connaît pas, le candidat à la mairie du 12ème poursuit un objectif politique: celui de répondre aux besoins en logements qui ont été définis pour  cette parcelle par le PLU voté en 2016 au Conseil de Paris, objectif qui ne tient absolument pas compte du contexte environnemental du projet.

2) E. Grégoire a indiqué par ailleurs que la mairie n’a aucun moyen d’exercer une contrainte sur un promoteur privé qui construit sur son terrain dès lors que son projet est conforme au PLU, PLU qu’il n’est pas possible de modifier.
Pourtant le projet est bien le résultat de tractations anciennes avec la mairie du 12ème puisque Paris Habitat est cosignataire de la demande de permis de construire et le PLU celui d’un vote au Conseil de Paris.

3) E. Grégoire est candidat à la mairie du 12ème donc à une fonction élective locale dont la mission première est de défendre les intérêts  et le bien être des habitants déjà présents dans le quartier.
Pourtant il soutient un projet « hors sol » qui ne prend pas en compte son impact sur l’environnement (densification de l’habitat, pas de végétalisation).
En fait il défend ainsi la position politique d’Anne Hidalgo qui est d’arriver en fin de mandature à une augmentation significative du nombre de logements sociaux sur Paris (donc dans l’Est parisien où elle a la main).

4) E. Grégoire indique qu’une concertation avec les riverains sera organisée et qu’elle ne pouvait avoir lieu jusqu’alors car la Maire n’avait pas encore reçu le projet définitif (Y aurait-il eu une nouvelle demande de permis de construire? C’est peu probable, donc le projet reçu a de fortes chances d’être celui que nous connaissons déposé en juillet dernier).
Pourtant, comment les habitants pourront-ils avoir voix au chapitre alors que leur sera présenté un projet qui a reçu l’assentiment de la mairie  et qui  est conforme à un PLU qu’il n’est pas question de changer?
Dans ces conditions il ne s’agira pas d’une réelle concertation mais d’une simple information des citoyens.

E. Grégoire se déclare enfin en accord avec l’état d’urgence climatique décrété pour Paris ainsi qu’avec les déclarations de Madame Hidalgo et de M. Missika sur la nécessaire végétalisation de Paris.
Ces prises de position vertueuses sont donc uniquement destinées à un affichage politique car ces décideurs se reconnaissent impuissants pour passer à l’acte puisqu’ils déclarent à la fois ne pas pouvoir s’opposer au projet d’un promoteur privé qui n’en tient pas compte et ne pas désirer changer le PLU.
Sur ce sujet M. Grégoire renvoie la responsabilité de la décision finale à M. Missika qu’il nous a d’ailleurs conseillé de rencontrer.

M. Emmanuel Grégoire  a donc conclu en nous disant que, comme pour lui le permis sera accordé (la Maire pourra dit-il faire quelques remarques, mais nous pensons qu’en fait elle les a déjà faites d’où les différences à la marge entre les projets de novembre 2018 et juillet 2019, la seule chose qui nous restait à faire si nous n’étions pas d’accord, ce serait de nous retourner contre le promoteur après l’obtention du permis.

D’ici là nous allons demander à rencontrer M. Missika et parallèlement nous continuerons de dénoncer de façon citoyenne et non partisane la position d’E. Grégoire, candidat à la mairie du 12ème en faveur de ce projet.

Avant de nous séparer nous avons renouvelé la demande que nous avions faite le matin même par mail à Madame La Maire de nous communiquer le projet définitif en insistant sur l’annexe 7 qui porte sur la dépollution de la parcelle, annexe que nous n’avons jamais pu obtenir jusqu’à présent.